Causes de la dysfonction érectile

Ce n’est un secret pour personne que l’un des principaux problèmes de santé du XXIe siècle est le dysfonctionnement érectile. La plupart des hommes sont très mal informés sur les questions de santé. Et si des problèmes de santé surviennent, ils font tout pour cacher la maladie, la percevant comme une faiblesse ou un signe de vieillesse. De plus, ils attribuent les symptômes à la fatigue ou au stress.

La dysfonction érectile est une incapacité à mener à bien le rapport sexuel, qui est nécessaire pour satisfaire les besoins sexuels.

Le mécanisme de l’érection est le suivant. En position de repos, le pénis, principalement composé de corps caverneux et spongieux, ne contient presque pas de sang. Au moment de l’excitation, ils se remplissent de sang, et les muscles ischiocaverneux à la base du pénis participent au processus ; en se contractant, ils bloquent l’écoulement du sang et maintiennent ainsi l’érection. En suivant le mécanisme décrit, nous pouvons supposer sans risque qu’en cas de problèmes d’érection, la cause doit être recherchée dans les artères et les veines des fibres musculaires et nerveuses.

La dysfonction érectile peut se traduire non seulement par une absence totale d’érection, mais aussi par une érection courte avec éjaculation précoce ou une diminution du désir et une absence d’orgasme.

Quelles sont les causes des troubles de l’érection ?

Il existe de nombreuses causes de dysfonctionnement érectile, mais nous les diviserons en cinq groupes principaux.

Ainsi, le premier groupe comprend les troubles neurologiques. Ils comprennent la maladie de Parkinson, les maladies de la moelle épinière, les troubles circulatoires et la sclérose en plaques.

Le deuxième groupe est celui des troubles endocriniens. Il peut s’agir du diabète, du prolactinome (une tumeur cérébrale), de l’obésité, de l’hypogonadisme (sous-développement des glandes génitales), de la sarcoïdose (une maladie dans laquelle des granulomes se forment dans les systèmes et organes touchés).

Le troisième groupe est celui des troubles mentaux. Il s’agit de divers types de dépression, de toxicomanie, d’alcoolisme et de troubles mentaux spécifiques (“peur de l’impuissance” et traumatismes mentaux liés à la vie sexuelle).

Le quatrième groupe comprend les troubles anatomiques ou physiologiques du pénis. Ce groupe comprend la maladie de Peyronie (une pathologie peu fréquente dans laquelle le pénis est courbé en raison des modifications fibreuses croissantes de la tunique albuginée du corps caverneux), ainsi que différents types de traumatismes et de blessures du pénis.

Le cinquième groupe est celui des maladies vasculaires. Il s’agit de lésions athérosclérotiques du pénis en tant que complication de la maladie sous-jacente. L’occlusion de l’artère iliaque (le plus souvent, elle est le résultat de fractures osseuses dans cette zone). Troubles veineux (augmentation de l’écoulement du sang du pénis). Différents troubles circulatoires (y compris les accidents vasculaires cérébraux) et les combinaisons de diverses lésions vasculaires du pénis.

Après avoir étudié les groupes susmentionnés, la pathologie étudiée peut être divisée en deux types. Il s’agit des troubles organiques et des troubles mentaux. Les dysfonctionnements organiques apparaissent généralement de manière progressive, tandis que les troubles mentaux apparaissent soudainement, comme une cause de stress.

Dans la vie, il y a souvent plusieurs raisons de dysfonctionnement érectile. Par exemple, le diabète, plus le tabagisme et la sédentarité. Il est impossible d’exclure le stress quotidien, une alimentation malsaine, une vie sexuelle irrégulière, etc. Tous les facteurs susmentionnés se superposent et aggravent ce problème.

Dans le traitement de la dysfonction érectile, comme de toute autre maladie, il est important de reconnaître la maladie à temps et de ne pas la négliger. Les spécialistes affirment catégoriquement que les moindres symptômes de dysfonctionnement sexuel sont une raison pour une visite immédiate chez le médecin. La médecine moderne dispose d’une grande variété d’outils nécessaires pour aider ces patients.

Les causes des troubles de l’érection étant diverses, le traitement doit être prescrit dans chaque cas par le médecin qui connaît l’histoire de la maladie et dispose des résultats de vos examens. La consultation d’un spécialiste est une étape indispensable pour résoudre le problème des troubles de l’érection. Vous devez vous débarrasser de tous les doutes sur le caractère “pratique” de la discussion des problèmes intimes avec le médecin. N’oubliez pas que les troubles de l’érection sont très faciles à traiter et que plus tôt vous contacterez le spécialiste, plus tôt vos problèmes seront résolus.

Les points les plus importants à connaître sur la dysfonction érectile, son traitement et sa prévention

Personne n’est à l’abri d’un échec sexuel, il ne faut donc pas le prendre à cœur. Il est préférable de se détendre, de se calmer, de changer d’environnement et de réessayer après quelque temps.

Si vous n’avez pas d’érection lors de la masturbation ou lors des érections nocturnes et matinales, consultez et faites-vous examiner par un spécialiste compétent en urologie ou en andrologie.

Si vous êtes préoccupé par des problèmes périodiques d’érection pendant les rapports sexuels, vous avez besoin de l’aide d’un sexologue compétent.
Vous ne devez pas essayer d’augmenter artificiellement la durée des rapports sexuels. Ne poursuivez pas un rapport pendant plus de 4 heures, même si vous en êtes capable sans grand effort. Il n’est pas inoffensif pour le tissu caverneux du pénis et peut provoquer un durcissement avec le temps.

Pour minimiser la probabilité de développer une dysfonction érectile : adoptez un mode de vie sain ; excluez le tabac, l’alcool et les drogues ; consultez toujours votre médecin avant de prendre des médicaments ; ayez une vie sexuelle régulière sans périodes d’abstinence prolongées et sans excès sexuels ; veillez à consulter un urologue si vous êtes blessé, si vous avez subi une intervention chirurgicale au niveau du périnée ou du bassin, ou si vous souffrez de diabète/hypertension.

Blog

Les diagnostics de diabète et de dysfonctionnement érectile sont étroitement liés l’un à l’autre. Selon les données de l’American Diabetes Association, environ 50 % des hommes diagnostiqués diabétiques développent des …

Des changements spectaculaires peuvent alors survenir dans votre vie. Ce n’est pas seulement excitant et intéressant de faire du sport, mais cela vous amènera à une relation plus réussie. Cela …

Cialis est un médicament unique qui a rendu le traitement flexible. La personne n’a pas à se sentir comme un patient avec lui. L’homme peut oublier le diagnostic et prendre …

Il y a un vieux mais vrai dicton qui dit “Vous êtes ce que vous mangez” et d’un autre côté il y a un autre dicton qui dit “Mieux vaut …

Skip to toolbar